Arrêter de fumer: des répercussions majeures et rapides

Le tabagisme altère tous les organes. Voici les principales répercussions d’un arrêt du tabac :



  • Après 20 minutes:

    votre tension et votre pouls sont à nouveau dans la moyenne et votre circulation sanguine s’améliore.
  • Après 8 heures:

    l’approvisionnement de vos cellules en oxygène est à nouveau normal, le risque d’infarctus baisse.
  • Après 24 heures:

    votre organisme a complètement évacué le monoxyde de carbone issu de la fumée du tabac. Vos poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée.
  • Après 48 heures:

    votre corps ne contient plus de nicotine. Odorat et goût s’améliorent.
  • Après 72 heures:

    vous respirez mieux. Vos bronches se décontractent, vous avez plus d’énergie.
  • Après 2 à 12 semaines:

    l’ensemble des flux corporels s’améliore, ce qui se répercute sur vos performances sportives et sexuelles.
  • Après 3 à 9 mois:

    les problèmes respiratoires et d’essoufflement diminuent considérablement. Votre souffle et vos fonctions pulmonaires s’améliorent.
  • Après 5 ans:

    votre risque d’infarctus est deux fois moins élevé que celui d’un fumeur.
  • Après 10 ans:

    votre risque de cancer des poumons est désormais deux fois moins élevé que celui d’un fumeur.